Cytomegalovirus

La lettre poignante d’un papa au sujet du CMV fait le tour des réseaux sociaux depuis une dizaine de jours.  Le CMV est bien connu et sérieusement suivi en Belgique, mais il semblerait que ce soit un des seuls pays qui fasse ce suivi.  Faute de traitement préventif ou curatif pendant la grossesse, on considère souvent qu’il vaut mieux ne pas trop effrayer les gens.  Or le point que souligne le Dr Olivier Picone (gynécologue) dans l’article ci-dessous est juste : il est primordial d’INFORMER les futurs parents au sujet des mesures préventives d’hygiène à respecter pour minimiser la probabilité  de contracter ce virus.  Cette probabilité pendant la grossesse sont faibles, les chances de transmission du virus au bébé ne s’élèvent qu’a 30%, dont une petite minorité seulement n’en présentera des symptômes, plus ou moins sévères.  C’est peu, me direz-vous.  Peut-être.  Mais lorsque ça vous arrive, c’est le monde qui se dérobe sous vos pieds…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s