Le vin contre le lait

Des pots-de-vin pour décourager l’allaitement…ou comment s’en mettre plein les poches quand on est pédiatre en Italie, où le taux d’allaitement maternel figure parmi les plus hauts d’Europe. Quelle honte!

Belles idées de cadeaux

Rien de nouveau, OK, mais une belle liste dans laquelle vous trouverez, j’en suis certaine, des idées originales de cadeaux qui raviront vos petits et moins petits.

Il est intéressant de noter que le point commun à la plupart de ces idées est le moment partagé avec l’enfant. Or, avec ces moments partagés, ce sont des liens qui se tissent et des souvenirs inoubliables qui se gravent dans leur mémoire et dans leur coeur. Et ça, ça n’a pas de prix…

St-Nicolas et Noël approchent à grands pas…pensez-y!!

Ce n’est pas toi que j’attendais

L’évolution des sentiments et des émotions d’un papa qui découvre à la naissance de sa petite fille qu’elle est trisomique… Le tout en images. L’auteur-dessinateur y déballe ses sentiments, parle des moments tristes mais aussi de moments drôles et beaucoup du travail d’acceptation de la différence. Touchant!

Interdiction de la fessée

« Quand on voit un homme battre sa femme, tout le monde intervient ; si on voit deux adultes qui se battent, on va essayer de les séparer ; si on voit quelqu’un qui martyrise un animal, on va intervenir et, en fin de compte, les seuls êtres vivants que l’on peut frapper sans justifier que l’on puisse intervenir, ce sont les enfants. Il y a probablement quelque chose à travailler collectivement ».

Les violences douces, ça existe vraiment? Où se trouve la limite?
Un questionnement délicat mais nécessaire pour une évolution des mentalités en douceur afin d’arriver à une éducation sans violence.

Le réservoir affectif

Ce texte explique de façon très simple ce qu’est le réservoir affectif et donne quelques petits conseils à suivre pour arriver à nourrir son propre réservoir affectif et celui de ses proches,. Il est aussi une bonne piqûre de rappel par rapport au fait qu’il est primordial de d’abord bien prendre soin de soi pour pouvoir bien prendre soin des autres. Ne vous oubliez pas. Au contraire, soyez un peu « égoïste » de temps à autres!!!

Alors…à quel niveau se situe la jauge du réservoir affectif de vos enfants? Et qu’en est-il du vôtre??

« Une bonne disponibilité intérieure et une belle quantité d’énergie sont nécessaires pour grandir, réfléchir, apprendre ou modifier un comportement. Pour rompre le cercle vicieux du stress (agressivité/punition, retrait d’amour, stress, agressivité…), je remplis le réservoir affectif de mon enfant : je souris, je joue et je ris avec lui, je réponds a ses demandes, j’écoute ses émotions, je lui fournis proximité et contact.
Je lui donne 10 à 20 minutes par jour de véritable attention.
Ce faisant, je me nourris moi-même! »
Isabelle Filliozat – Il me cherche

Crises de rage

Une crise de rage dure en moyenne 15 à 20 minutes. Ca peut vous paraître long, très long, interminable, usant, fatiguant…
S’énerver, crier ne servira à rien. Plus facile à dire qu’à faire dans certaines situations extrêmes…

Voyez ces crises comme un cadeau : votre petit se sent en sécurité près de vous, il sent qu’il peut vous confier ses émotions.
Alors essayez de le comprendre, laissez lui cette « chance » de pouvoir vider son sac, de se calmer en faisant sa crise et de se sentir plus léger ensuite. 

Comment faire? En restant tout simplement près de lui, de façon silencieuse et aimante, en l’écoutant et en accueillant ses émotions.